Actualités santé

Evolution favorable pour la première greffe totale du visage en Espagne

Par La rédaction, le 25-04-2010

Click here to find out more!

La première greffe de l'ensemble du visage, pratiquée sur un homme à la fin mars à l'hôpital barcelonais de Vall d'Hebron (nord-est de l'Espagne), "évolue favorablement", a indiqué samedi à l'AFP une porte-parole de l'hôpital. "Le patient évolue favorablement", a expliqué la représentante, contactée par téléphone. Mais, "à partir de maintenant, nous n'allons plus donner aucune autre information", ni sur l'opération, ni sur le patient, a-t-elle souligné. L'hôpital avait révélé jeudi avoir été le premier à pratiquer une greffe de l'ensemble d'un visage sur un jeune homme dont la face avait été sévèrement déformée par un "traumatisme qui l'empêchait de respirer par le nez et la bouche".

"Le patient doit récupérer" après cette intervention qui a duré 24 heures et à laquelle ont participé une trentaine de professionnels, a encore expliqué la porte-parole. "Nous verrons plus tard si nous ferons une nouvelle présentation" sur l'intervention, éventuellement en présence du patient lui-même, a-t-elle indiqué. Cette transplantation est une "véritable première" parce que les greffes de ce type jusqu'à présent effectuées dans le monde ne concernaient qu'une partie du visage, avait indiqué jeudi l'hôpital Vall d'Hebron dans un communiqué.

"Pionnier dans le monde"

Jusqu'à maintenant, un total de dix greffes "partielles" du visage ont été réalisées, en France, aux Etats-Unis, en Chine et en Espagne. La première mondiale avait eu lieu en France sur le bas et le côté du visage d'une femme en 2005. Ce premier patient à accueillir un transplant total du visage est "un homme jeune souffrant d'une difformité sévère du visage causée par un traumatisme grave qui lui avait fait perdre le nez et les fosses nasales, lui avait déformé les maxillaires supérieur et inférieur, la zone naso-ethmoïdale, les pommettes, les lèvres, la bouche et les parties souples du visage" a indiqué l'hôpital.

Le traumatisme avait entraîné des "problèmes fonctionnels sérieux" chez ce patient qui avait des difficultés à respirer, parler et déglutir. "Il devait respirer et s'alimenter de manière artificielle", a expliqué l'établissement. Il a été traité initialement dans un autre hôpital où il a subi neuf interventions chirurgicales. C'est ensuite qu'il a contacté Vall d'Hebron qui l'a sélectionné comme candidat à un transplant du visage, après notamment une étude psychologique pour être sûr qu'il accepterait des traits d'une autre personne.

Ce transplant, "pionnier dans le monde", a mobilisé une équipe d'une trentaine de professionnels qui a dû se préparer pendant deux ans, pour pouvoir mener à bien une intervention particulièrement "complexe", a souligné l'hôpital. Après l'intervention, le patient, qui est aujourd'hui "pleinement conscient", devra rester hospitalisé pendant environ deux mois, et sera ensuite soumis durant quatre mois à des contrôles stricts.

AFP

 

|
PrintImprimer

Commentaires

Veuillez noter que les commentaires sont postés par les utilisateurs du site et représentent uniquement l'opinion personnelle de leurs auteurs. edoctor.ch ne peut en aucun cas être tenu pour responsable du contenu des commentaires.

Ajoutez un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir écrire un commentaire.

Si vous avez déjà un compte edoctor.ch, connectez-vous ici.
Sinon vous pouvez vous inscrire gratuitement ici.

Emoticônes
:D
:)
:(
:'(
:geek:
:O
:?
8)
:arrow:
;)
:shock:
:evil:
:!:
:idea:
:lol:
:x
:question:
:P
:oops:
:roll:
:twisted:
 

Article classé dans les rubriques:

Chirurgie

Médecine esthétique

© 2017 edoctor.ch - Tous droits réservés