Article

Les articles eDoctor

Docteur, j’ai mal à mon activité physique…

Par Dr Raphaël Bize, le 01-10-2009

Lorsqu'elle est pratiquée régulièrement, l'activité physique apporte de nombreux bienfaits, et ce même à une intensité d'effort modérée. Pourtant, près des deux tiers de la population suisse ne bouge pas assez. Il n'est effectivement pas toujours facile de se remettre en mouvement: trouver le temps, une activité pas trop chère et pas trop loin, quelqu'un avec qui faire, etc. Face aux questions que l'on peut se poser, le praticien apparaît comme un interlocuteur de premier plan... parlez-en à votre médecin!

 

La liste des bienfaits de l'activité physique paraît sans fin. Elle a des effets préventifs surles maladies cardiovasculaires, l'hypertension, le diabète sucré (type 2), certains cancers (du colon, du sein) ou encore sur les troubles liés à l'appareil locomoteur. Elle favorise la qualité du sommeil, le contrôle du poids, la mobilité, la résistance au stress, le renforcement du système immunitaire, etc.

 

Contrairement aux idées reçues, on obtient déjà la majorité de ces bienfaits avec une activité physique modérée pratiquée au quotidien, sans séances de sport particulières. En effet, marcher en étant légèrement essoufflé 30 minutes par jour, 5 fois par semaine est déjà très favorable à la santé. Ces 30 minutes peuvent même être réparties en 3 épisodes de 10 minutes à la pause de midi, en allant chercher son pain, en prenant les escaliers, etc.

 

Oui, mais les recommandations n'expliquent pas tout: quelles contre-indications dans mon cas? c'est pas mon truc, où est le problème? quelle activité choisir? assez, c'est combien? à quelle intensité m'exercer ? y a-t-il une activité pour moi dans la région? Les questions peuvent être nombreuses... Selon une enquête fédérale (HEPA 2004, OFSPO), le médecin de famille apparaît comme l'interlocuteur privilégié pour y répondre. N'hésitez donc pas à lui en parler.

 

D'ailleurs, les médecins abordent souvent eux-mêmes la question avec leurs patients, de nombreuses pathologies pouvant être influencées positivement par l'activité physique. Pour les aider à conseiller leurs patients, une formation continue a été spécialement conçue. Recommandée par la Société Suisse de Médecine Générale, elle est actuellement proposée dans le canton de Vaud et aspire à être développée en Suisse.

 

Ce projet, intitulé PAPRICA (Physical Activity promotion in PRImary CAre), entend contribuer à promouvoir l'activité physique au sein de la population et rendre les médecins plus à l'aise pour répondre aux questions de leurs patients.

 

 

 

Activité physique > plus d'info pour le public

Formation > plus d'info pour les médecins

>> www.paprica.ch

 

Commentaires

Veuillez noter que les commentaires sont postés par les utilisateurs du site et représentent uniquement l'opinion personnelle de leurs auteurs. edoctor.ch ne peut en aucun cas être tenu pour responsable du contenu des commentaires.

Ajoutez un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir écrire un commentaire.

Si vous avez déjà un compte edoctor.ch, connectez-vous ici.
Sinon vous pouvez vous inscrire gratuitement ici.

Emoticônes
:D
:)
:(
:'(
:geek:
:O
:?
8)
:arrow:
;)
:shock:
:evil:
:!:
:idea:
:lol:
:x
:question:
:P
:oops:
:roll:
:twisted:
 
© 2017 edoctor.ch - Tous droits réservés