Article

Les articles eDoctor

Grippe porcine, quelques éclaircissements

Par La rédaction, le 22-07-2009

Depuis le printemps 2009, la grippe porcine défraie la chronique. Les nouvelles sont souvent alarmantes, même si le ton des médias se veut généralement rassurant, et le public est aujourd'hui en droit d'être inquiet en entendant l'Organisation Mondiale de la Santé parler de pandémie et augmenter sans cesse le niveau d'alerte.

Mais qu'est-ce que la grippe porcine? Autant les informations dans les médias et sur internet sont nombreuses, autant il est difficile d'obtenir une explication simple et précise de ce qu'est cette maladie et des risques qui lui sont liés. Le but de cet article est d'essayer d'amener des réponses claires aux principales questions que nous nous posons tous au sujet du virus A H1N1.

 

 

Qu'est-ce que le virus A H1N1?

 

Le virus A H1N1/09, ou Influenza A sous-type H1N1, est une nouvelle souche d'un virus de la grippe qui affectait habituellement les porcs mais a commencé à se propager aux humains après une transformation génétique. Il s'agit d'une maladie respiratoire contagieuse contenant des gènes de plusieurs virus connus d'origine porcine, aviaire et humaine.

Le premier cas a été signalé au Mexique au printemps 2009, et le virus se répand depuis très largement sur toute la planète.

 

Pour voir une carte affichant une estimation des cas de grippe porcine confirmés à l'échelle de la planète, cliquez ici. Attention, il s'agit seulement d'une estimation et le nombre de cas réel est vraisemblablement très supérieur.

 

 

Comment s'attrape le virus A H1N1


Le virus A H1N1, comme la plupart des grippes, s'attrape par contact direct ou indirect avec des personnes infectées. La salive est un vecteur très important: si une personne ayant contracté le virus parle, tousse ou éternue, cela crée un nuage de gouttelettes qui contamine son entourage proche en retombant. Il est possible de tomber malade soit en respirant directement ces gouttelettes, soit en touchant des objets contaminés.

 

A noter que le virus peut survivre plusieurs jours sur des objets infectés.

 

 

Quels sont les risques de contraction en suisse?


Le virus n'est pour l'instant que peu répandu en Suisse, et la majorité des cas recensés sont dûs à une exposition au virus à l'étranger. Le virus est cependant extrêmement contagieux. Il se répand d'autant plus facilement que le climat est froid, humide et que la densité de la population est élevée, à tel point que l'on estime maintenant qu'une personne sur deux sera infectée par le virus, et qu'un personne sur trois tombera malade en Suisse. La propagation devrait fortement augmenter en automne.

 

Il semble que les personnes de plus de 60 ans soient moins sujettes à tomber malade, probablement parce qu'elles ont déjà rencontré des virus semblables dans leur vie et ont développé des anticorps adaptés.

 

 

Comment se passe la contagion?


La contagion survient généralement 24 à 48h avant les premiers symptômes, période d'incubation pendant laquelle une personne infectée est contagieuse sans savoir qu'elle est malade. La contagion dure typiquement 7 jours chez les adultes, un peu plus chez les jeunes enfants.

 

 

Quels sont les symptômes de la grippe H1N1?


Pour la vaste majorité des gens, la grippe H1N1 provoquera une infection bénigne du nez et de la gorge, accompagnée de toux et de fièvre. Le malade sera faible et perdra son appétit.

L'évolution de la maladie varie d'une personne à l'autre, mais elle se fait habituellement favorablement vers la guérison en une semaine.

 

La complication principale pouvant survenir est une infection des poumons avec pneumonie virale. Cette infection virale augmente le risque de pneumonie bactérienne, le plus souvent à pneumocoques. Cette complication nécessite un traitement antibiotique, qui se révèle généralement efficace. Si les poumons infectés sont trop atteints, une hospitalisation sera néanmoins nécessaire pour recevoir de l'oxygène.

 

On estime actuellement entre 2% et 5% le nombre de cas de grippe A H1N1 nécessitant une hospitalisation.

 

 

Comment diminuer les risques d'attraper la grippe H1N1

 

Les mesures suivantes peuvent limiter les risques d'attraper le virus H1N1:

 

  • en se lavant souvent les mains avec de l'eau et du savon ou une solution désinfectante
  • en évitant de se toucher les yeux, le nez, la bouche
  • en restant à distance (au moins un mètre) des personnes malades ou qui pourraient incuber la maladie
  • en limitant au minimum nécessaire le temps passé dans la foule

 

Le port d'un masque pendant les périodes de contact avec la foule (transports publics, magasins) ou avec une personne infectée peut aussi limiter les risques de contamination.

 

Attention, ces mesures ne sont pas encore considérées nécessaires en Suisse, où le virus ne circule pour l'instant que très peu.

 

 

Existe t'il des vaccins contre la grippe A H1N1?


Les vaccins sont en cours de développement et devraient être disponibles prochainement. Plus d'informations sur le site infovac.ch.

 

 

J'ai peur d'avoir attrapé la grippe H1N1, à qui m'adresser?


Si vous avez des symptômes grippaux, et en particulier si vous revenez d'une zone à risques, restez chez vous et appelez simplement votre médecin traitant ou un médecin d'urgence (voir notre page urgences). N'allez pas inutilement aux urgences!

 

 

Source: Infovac

 

Commentaires

Veuillez noter que les commentaires sont postés par les utilisateurs du site et représentent uniquement l'opinion personnelle de leurs auteurs. edoctor.ch ne peut en aucun cas être tenu pour responsable du contenu des commentaires.

Ajoutez un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir écrire un commentaire.

Si vous avez déjà un compte edoctor.ch, connectez-vous ici.
Sinon vous pouvez vous inscrire gratuitement ici.

Emoticônes
:D
:)
:(
:'(
:geek:
:O
:?
8)
:arrow:
;)
:shock:
:evil:
:!:
:idea:
:lol:
:x
:question:
:P
:oops:
:roll:
:twisted:
 
© 2017 edoctor.ch - Tous droits réservés