Article

Les articles eDoctor

La nutrigénomique, nouvelle alliée de la santé

Par Pr Walter Wahli et Nathalie Constantin, le 02-04-2009


Etudier le dialogue entre nos gènes et ce que nous mangeons, voilà l'objectif de la nutrigénomique.

Cette nouvelle science de la nutrition s'appuie sur les dernières découvertes et avancées technologiques de la génétique et de la bioinformatique pour réaliser son potentiel d'action préventive pour « soigner » et améliorer notre état de santé.

 

 



Les sciences de la nutrition sont actuellement confrontées à une progression alarmante à l'échelle planétaire de l'obésité et des pathologies qui lui sont associées (diabète sucré, maladies cardiovasculaires, hypertension et accidents vasculaires cérébraux).

Cette situation pointe du doigt l'inadéquation criante entre nos régimes alimentaires modernes, alliés à notre manque d'activité physique, et le patrimoine génétique hérité de nos ancêtres.

 

Dans ce contexte de «crise énergétique» chez l'humain, le décryptage complet du génome humain (l'ensemble de tous les gènes contenus dans l'ADN humain) et plus particulièrement les avancées scientifiques et technologiques qui en découlent ont récemment initié une véritable révolution des sciences de la nutrition en créant des opportunités sans précédent pour analyser globalement les interactions entre le génome et les nutriments.

 

 

 

La Nutrigénomique: définition

La nutrigénomique, science en développement rapide, étudie l'influence des composants d'un régime alimentaire (macro et micro-nutriments) sur l'ensemble des gènes d'un individu ainsi que sur les changements métaboliques qu'ils génèrent. La nutrigénomique s'appuie sur des nouveaux outils technologiques performants pour définir et caractériser des «signatures alimentaires», aussi appelées «signatures diététiques», qui témoignent de l'intense et complexe dialogue entre nos gènes et ce que nous mangeons. En effet, graisses, sucres, vitamines et minéraux exercent une influence sur le niveau d'activité des gènes et peuvent également susciter des modifications transmissibles et parfois irréversibles de l'ADN qui, elles aussi, peuvent influencer l'expression des gènes sans forcément en modifier la structure primaire.

 


 

Nutrigénomique et médecine préventive

Alliée à la nutrigénétique, science qui étudie la façon dont chaque individu réagit à certains nutriments et qui vise à élucider les bases héréditaires de cette variabilité et son influence sur la prédisposition à certaines maladies, la nutrigénomique offre de nouvelles perspectives dans le domaine de la santé. La mise en évidence de nouvelles interactions génome-nutriments, l'identification de sous-populations d'individus regroupant des caractères génétiques à risques pour certaines maladies, ainsi que la caractérisation de nouveaux indicateurs de stades précoces des maladies métaboliques en font une arme prometteuse pour prévenir l'apparition ou ralentir le développement de maladies liées au régime alimentaire.

 

 

Vers une nutrition personnalisée

Dans quelques années, il sera probablement possible de formuler des recommandations alimentaires sur mesure, qui prendront en considération les besoins nutritionnels individuels selon le profil génétique de la personne, son âge, sexe, activité physique et professionnelle, tout cela pour améliorer son état général de santé et, appliqués à large échelle, celui de populations entières.

 

 

Perspectives et enjeux futurs

La nutrigénomique ouvre de nouvelles voies pour les sciences de la nutrition dans des registres très différents comme la mise sur pied d'alimentations sur mesure pour les populations suralimentées et d'aliments plus efficaces pour les populations malnutries, l'entraide, à façon, entre nutriments et médicaments pour rendre ces derniers plus efficaces et moins sujets à effets secondaires. Sur un tout autre plan, une possibilité offerte est l'optimisation du milieu nutritionnel pour maintenir la «santé du génome» de cellules souches en culture destinées à un usage thérapeutique futur.

 

 

 

Dans l'industrie agroalimentaire, la nutrigénomique conduira à la mise sur le marché d'une nouvelle génération de produits fonctionnels destinés à optimiser différentes fonctions métaboliques chez l'humain, les animaux et les végétaux. Elle contribuera au développement de techniques de sélection d'espèces végétales et animales en vue de la qualité nutritonnelle des aliments qui en sont issus. Les applications de la nutrigénomique auront des répercussions importantes sur le rapport de l'homme à la nourriture. Médecine, biologie, sciences humaines et industrie alimentaire trouveront avantage à s'associer pour permettre à la nutrigénomique de tenir ses promesses au profit de l'individu et de la société tout en sauvegardant le plaisir de manger et son importance sociale.

 

Commentaires

Veuillez noter que les commentaires sont postés par les utilisateurs du site et représentent uniquement l'opinion personnelle de leurs auteurs. edoctor.ch ne peut en aucun cas être tenu pour responsable du contenu des commentaires.

02-04-2009 16:07:26
Une précieuse contribution pour un domaine qui m'était absolument inconnu.. Merci

Ajoutez un commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir écrire un commentaire.

Si vous avez déjà un compte edoctor.ch, connectez-vous ici.
Sinon vous pouvez vous inscrire gratuitement ici.

Emoticônes
:D
:)
:(
:'(
:geek:
:O
:?
8)
:arrow:
;)
:shock:
:evil:
:!:
:idea:
:lol:
:x
:question:
:P
:oops:
:roll:
:twisted:
 
© 2014 edoctor.ch - Tous droits réservés